2016/05/01

6e dimanche de Pâques


6e dimanche de Pâques

Année C

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14, 23-29

 

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure. Celui qui ne m’aime pas ne garde pas mes paroles. Or, la parole que vous entendez n’est pas de moi : elle est du Père, qui m’a envoyé. Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez ».

_____

 

Nous sommes toujours dans le contexte où Jésus s’adresse à ses disciples avant sa passion. Il leur dit qu’il les quittera bientôt, mais qu’ils seront accompagnés.

 

L’esprit que le Père enverra en mon nom, lui, il vous enseignera tout et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

 

Ces paroles étaient au futur. Nous savons que les évangélistes ont affirmé, par la suite, le fait de cette expérience de l’Esprit. Ils ont perçu, après coup, le sens de certaines paroles de Jésus.

 

Les apôtres et les premiers disciples ont pénétré les mystères de Dieu lentement et graduellement. Tout n’était pas évident même après la résurrection du Christ. La compréhension des paroles de Jésus s’est peu à peu clarifiée, car l’Esprit était avec eux.

 

Le Christ a promis l’Esprit Saint à tout être humain respectueux de sa parole. Par celle-ci, il nous a révélé l’amour de Dieu et nous a assuré de la présence de l’Esprit Saint à la condition d’être fidèle à sa parole qui se réalise par l’application, la mise en œuvre et le suivi de son enseignement.

 

La fidélité au Christ suit toujours, dans le temps, l’amour que nous avons pour lui. Dieu nous aime et nous l’aimons. Et la conséquence de cette relation amoureuse est la fidélité à sa parole.

 

Être fidèle à la parole du Christ fut interprété par les apôtres et les disciples comme l’engagement à vivre l’aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

 

Vous et moi, nous sommes comme les disciples après la résurrection. Si nous aimons comme le Christ nous a invités à le faire, Dieu, (le Père, le Fils et l’Esprit) est en nous. Cet état est non un futur, mais bien un présent.

 

Le Christ nous l’a confirmé et il s’est compromis à notre égard. Il nous a assurés de sa présence si nous vivons l’amour les uns envers les autres. Et alors, l’impensable se réalise, l’Esprit nous habite.

 

Pour comprendre l’impact de la parole de Jésus, modifions le texte. Appliquons-le à nous-mêmes.

L’Esprit Saint nous enseigne tout, et il nous fait souvenir de tout ce que le Christ nous a dit.

 

Dieu se révèle à nous dans l’amour.

Dieu, par sa parole, se présente à nous sous différents angles.

Dieu, dans le geste humanitaire, élève notre coeur vers lui.

Dieu, dans l’événement, nous ramène à lui.

 

L’Esprit Saint travaille un peu comme la mémoire vivante de Dieu qui se rend présente à travers notre quotidien. Il réactualise une parole, un geste ou un événement dans la perspective de Dieu. Ainsi montent en nous, comme une relecture, les paroles de Jésus. Nous pouvons alors affirmer la véracité de cette parole : L’Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.

 

Amen.

 

Bon dimanche

André Sansfaçon, prêtre

www.homelie.qc.ca

 

                                                    Commentaire de l’Oisillon

 

Merci pour ton homélie qui évoque la présence de l'Esprit Saint,

" mémoire vivante de Dieu, présente à travers notre quotidien ".

Puissions-nous faire appel à Lui

dans les conflits ou les difficultés de notre vie,

afin de retrouver la voie de l'accueil, du pardon et de l'amour.

 

 

Jacana à poitrine dorée.

Il marche sur les plantes aquatiques.

Continent : Afrique. 

 


 
 

Tous droits réservés 2014