2015/09/06

23e dimanche ordinaire


23e dimanche du temps ordinaire.

Année B.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 7, 31-37

Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
Jésus l'emmena à l'écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c'est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s'ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur recommanda de n'en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient.
Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu'il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

 

___

 

Des enfants sont vendus pour le travail ou pour le sexe. Des milliers de personnes manquent de pain. Des jeunes deviennent porteurs de drogues et d’autres sont agressés. Des familles voient l’un des leurs réduit à l’état végétatif et la liste pourrait s’allonger.

 

Cinq siècles avant Jésus, les Hébreux souffraient de vivre l’esclavage et de voir leurs terres ancestrales maintenant occupées par d’autres, car les biens de leurs familles avaient été spoliés. Isaïe s’empresse de les réconforter et de leur apporter un mot d’encouragement spirituel : prenez courage… voici votre Dieu… il va venir lui-même vous sauver (1).

 

Ce jour de la délivrance est arrivé. Le roi Cyrus de Perse les libère et les reconduit vers Jérusalem. Il les aide à se réinstaller. La souffrance les avait aveuglés, mais la bonté de ce roi les a soulagés. Ils ont vu à nouveau le bien se manifester à leurs yeux et ils ont su reconnaître que cette bonté active au cœur de cet homme était comme l’eau qui jaillit dans le désert (1). Ils l’ont relié à Dieu et ont pris conscience de la proximité du salut, car Lui, Il donne le pain aux affamés, il protège et soutien (2).

 

Toute l’œuvre de Dieu se réalise dans le temps par des femmes et des hommes qui se laissent imbiber de l’amour de l’Éternel. Ils sont choisis par Dieu qui les rend riches de la foi et héritiers du Royaume (3).

Dès lors, avec cette réalité nouvelle, ils ne regardent plus les autres avec les considérations des humains, mais bien avec le regard de Dieu qui protège l’étranger et soutient la veuve et l’orphelin (2).

 

Des personnes, au courant des prodiges de Jésus, lui amenèrent un sourd-muet. Sans elles et sans leur intérêt à voir le miracle, ce pauvre type n’aurait pas rencontré Jésus. Il n’aurait jamais été guéri.

 

Vous et moi, un jour ou un soir,  le Christ nous a dit : ouvre-toi.  Graduellement, nos yeux ont vu les merveilles de Dieu. Lentement, nos oreilles ont perçu les paroles du Christ comme le murmure d’une brise légère (4).

L’eau de l’amour de Dieu a jailli dans le désert de nos cœurs et des torrents de bonnes œuvres ont inondé nos terres arides (1).

 

- Des journalistes ont fait connaître à toute la terre la vente d’enfants.

 

- Des groupes humanitaires font des collectes régulières pour des personnes affamées.

 

- Des femmes et des hommes partent vers d’autres pays pour creuser des puits.

 

- Des familles tiennent la main d’un des leurs pour l’accompagner vers l’au-delà.

 

- Comment l’action de Dieu agit-elle en moi ?

 

Oui, en vérité (amen), le Seigneur avait bien raison de dire que celui qui le suit ne marche pas dans les ténèbres, mais il a la lumière de la vie (5).  

 

Amen.

 

Notes :

1 — Isaïe 35,4 -7    1re lecture.

2 — Psaume 145 de la messe.

3 — Jacques 2,1 -5  -  2e lecture.

4 — 1 R 19,12

5 — Jean 8,12 – Chant de communion.

 

Bon dimanche.

André Sansfaçon, prêtre.

www.homelie.qc.ca

 

                                                     Commentaire de l’Oisillon

 

Comment cette homélie pourrait-elle nous laisser indifférents à la bonté, à la miséricorde du Christ ? Mais aussi à la bonté, à l’efficacité de tous ces gens

touchés par Dieu et qui partagent généreusement Sa lumière…

Ouvrons-nous à la mission que Dieu nous confie, aussi modeste soit-elle ;

choisissons de nous dégager de nos soucis personnels et de leur ombre sur nos vies, afin de cheminer librement dans la lumière…

 

                                                                            Canard à oreilles roses.

                                                  Petit canard brunâtre au bec noir disproportionné.     

                                                                                                  Océanie

 


 
 

Tous droits réservés 2014