homelie,homelies,homelie de dimanche prochain
*** ACCUEIL ***
 
Bienvenue sur le site homelie.qc.ca.
Voici l'homélie de dimanche prochain. Bonne lecture!

2014/08/03

18e dimanche du temps ordinaire

 

18e dimanche du temps ordinaire.

Année A.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 14, 13-21.

 

Jésus partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les foules l’apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied. En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de pitié envers eux et guérit les infirmes. Le soir venu, les disciples s’approchèrent et lui dirent : “L’endroit est désert, et il se fait tard. Renvoie donc la foule : qu’ils aillent dans les villages s’acheter à manger !” Mais Jésus leur dit : “Ils n’ont pas besoin de s’en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger.” Alors ils lui disent : “Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons.” Jésus dit : “Apportez-les-moi ici.” Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction : il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule. Tous mangèrent à leur faim et, des morceaux qui restaient, on ramassa douze paniers pleins. Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants.

                                                                    ______

              

Lors des dimanches précédents, les paraboles sur le royaume de Dieu nous ont rappelé que Dieu est bon et plein d’amour. Les prochains dimanches nous feront cheminer dans la compréhension de la mission de Jésus.

 

Les êtres humains se nourrissent des biens de consommation ou du rêve d’en posséder encore plus. Ils ont soif du bien-être matériel, et ce, pour aujourd’hui et pour demain. Certains apprivoisent diverses formes de richesse et après de multiples expériences, ils éprouvent de profondes insatisfactions qui lézardent leur cœur.

 

Le prophète Isaïe invite à l’expérience spirituelle qui nourrit le cœur de la personne et qui ne coûte rien comparativement aux biens matériels. Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer (1).

 

À travers les siècles, le cri de Dieu se répand : venez à moi! Écoutez et vous vivrez (1). Près de lui, les personnes trouvent la lumière et comprennent que le Seigneur est tendresse et plein d’amour. Et leurs yeux sur lui, ils espèrent (2) être comblés d’une béatitude supérieure à tous les biens matériels qu’ils désirent posséder.

 

Croire en un Dieu qui fait alliance avec nous et qui reste présent par son Esprit donne au croyant et à la croyante une certitude que rien ne pourra les séparer de l’amour de Dieu qui est en Jésus-Christ notre Seigneur (3).

 

Pour être plus près du Père, Jésus partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Matthieu le dit comme à mots couverts pour montrer la grandeur du moment et l’importance de la démarche que le Seigneur vivait. Nourri de cette puissance, issue de l’intimité de la relation avec le Père, Jésus revient vers les siens et, en débarquant, il fut saisi de pitié envers les gens et il guérit les infirmes.

 

La pitié, au sens biblique, c’est l’amour agissant. Jésus voit et il agit. Il transforme les corps blessés et les cœurs meurtris. Il guérit. C’est à cette même mission que nous sommes invités par l’Esprit Saint.

 

Les apôtres et les disciples étaient impuissants devant cette foule qui avait faim…

 

Lui, il rompit les pains et tous mangèrent à leur faim.

 

Vous et moi, nous avons ressenti l’impuissance devant bien des situations, mais nous devons remarquer que le miracle s’est produit lorsque, levant les yeux, il prononça la bénédiction.

 

La faim des hommes a été comblée lors de la prière de Jésus.

 

Ce miracle de la multiplication des pains assurait le besoin des corps et il anticipait le miracle permanent que nous vivons dans l’Eucharistie. Le Seigneur est le pain de la vie (4).

 

Amen.

 

1-     Isaïe 55,1 -3 – 1re lecture.

2-     Psaume 144 de la messe.

3-     Paul aux Romains 8,35 -39 – 2e lecture.

4-     Jean 6,35 – Chant de communion.

 

Bon dimanche,

André Sansfaçon, prêtre.

www.homelie.qc.ca

 

                                                     Commentaire de l’Oisillon

 

Cette homélie sur le partage du pain et des poissons,

capable de rassasier une foule immense,

illustre bien les pouvoirs de la prière.

Dans la noirceur humaine de la désespérance,

osons cheminer vers la lumière de l'Amour divin.

 

                                                                                                            Brève iris

                                                                                               Superbe oiseau australien.

                                                                                                            Australie

 

 

                               

 

 
Abonnement :  
Voulez-vous recevoir un avis dès la parution de l’homélie ? C'est gratuit et confidentiel.
 
Commentaire :  
Un commentaire hebdomadaire aide à la réflexion. Vous êtes invités(es) à réagir en exprimant vos idées.
 
Prière :  
Intention de prière : Vous pouvez demander une prière ou vous unir à la personne qui demande une prière.

Prière de la semaine : Une nouvelle prière, axée sur la liturgie du dimanche, nous accompagne chaque semaine.



 
Vidéo :  
Le dimanche : Une vidéo sur la liturgie dominicale.

Les sacrements : Une vidéo sur chacun des sacrements.




 
AVIS
À notre connaissance, l’image de cette page est gratuite et libre de droit, mais en cas contraire, prière de nous en aviser afin que nous la retirions.