2016/05/08

Ascension du Seigneur


Ascension du Seigneur

Année C

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24, 46-53

 

Jésus ressuscité, apparaissant à ses disciples, leur disait : “Il fallait que s’accomplisse ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins. Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusque vous soyez revêtus d’une force venue d’en-Haut.” Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit. Tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et fut emporté au ciel. Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.

 

______

 

L’évangéliste Luc écrit dans une dimension théologique. Il veut nous instruire sur Jésus mort et glorifié dans la Résurrection et l’Ascension.

 

Dès le début des récits de Luc, Joseph et Marie présentent Jésus au temple. Syméon prend Jésus dans ses mains et déclare : Maître, mes yeux ont vu ton salut que tu as préparé face à tous les peuples (1).

 

Ce salut de Dieu a été manifesté en Christ Jésus. Il a été élevé de terre afin d’attirer à lui tous les hommes (2).  Maintenant, c’est l’élévation finale, la manifestation de la complète divinité du Christ, la gloire finale, l’Ascension.

 

Il a été élevé de terre afin que, vous et moi, nous puissions avoir accès à Dieu. Le Christ est le salut, le nouveau sanctuaire où les êtres humains peuvent entrer.

 

Jésus a dit à Marie Madeleine : va vers mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu (3).

 

Le Christ, après sa résurrection, est apparu aux apôtres et aux disciples avec un corps semblable à celui de tout être humain, quoique totalement différent. Ce corps avait des propriétés particulières. Il n’était plus soumis aux lois physiques que nous connaissons. C’était un corps glorifié par la puissance de Dieu.

 

Le Christ s’est élevé. Les personnes ne peuvent plus le voir avec leurs yeux de chair, mais avec les yeux de la foi.

Le Christ n’étant plus visible, les apôtres entendirent cette parole venue de Dieu : Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? (4).

 

Les apôtres avaient le regard fixé vers le ciel comme pour mieux assimiler l’événement, mais ils étaient invités à voir le Christ sous des modes différents de présence.

Il reviendra parmi vous. Il restera présent à vos cœurs et la force de l’Esprit Saint sera avec vous.

Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps (5).

 

Après qu’il se fut séparé d’eux et qu’il fut emporté au ciel, les disciples et les apôtres se prosternèrent, puis retournèrent à Jérusalem, remplis de joie. Et, ils étaient sans cesse dans le temple à bénir Dieu (6).

 

Vous et moi,

 

Comme Marie Madeleine, allons annoncer à tous que le Christ est Seigneur, rempli de gloire, égal au Père et vivant avec Lui et l’Esprit Saint.

 

Comme les apôtres, regardons vers le ciel pour essayer de mieux comprendre les réalités de Dieu.

 

Comme les disciples, bénissons le Christ parce qu’il est le temple véritable que nous pouvons tenir en nos mains.

 

Telle est la lumière des âmes pleines de foi : croire sans hésitation ce que les yeux du corps ne voient pas, fixer son désir là où le regard ne parvient pas (7).

 

Amen.

 

André Sansfaçon, prêtre.

www.homelie.qc.ca

 

Notes :

1- Luc 2,30

2- Jean 12,32

3- Jean 20,17

4- 1re lecture - actes des apôtres 1,1-11

5- Matthieu 28,20

6- Luc 24,41-53

7- Saint Léon le Grand - Pape 440-461

 

                                                 Commentaire de l’Oisillon

 

Il ne nous appartient pas d'imposer la foi,

mais cette fête de l'Ascension s'inscrit tellement bien en cette période de l'année

où nous ne pouvons que nous émerveiller de la lumière si intense du printemps,

et prendre conscience de cette énergie diffuse qui fait émerger

d'un long sommeil les plantes et les fleurs sous les chants des oiseaux.

Élevons nos âmes vers le ciel,

et apprenons à saisir les modes différents de la présence du Christ

en remerciant Dieu pour chaque moment de beauté et de grâce.

 

 

Bambusicole de Chine

semblable à une petite poule colorée.

Continent : Afrique 

 

 


 
 

Tous droits réservés 2014