homelie,homelies,homelie de dimanche prochain
*** ACCUEIL ***
 
Bienvenue sur le site homelie.qc.ca.
Voici l'homélie de dimanche prochain. Bonne lecture!

2014/10/26

30e dimanche ordinaire

 

30e dimanche du temps ordinaire.

Année A.

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22, 34-40.

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l'un d'entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l'épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu'il y a dans l'Écriture — dans la Loi et les Prophètes — dépend de ces deux commandements. »

 

                                                   __________

 

 

Les pharisiens enchevêtrés dans leurs six cent treize règles ou commandements cherchaient depuis longtemps, en des discussions animées, à savoir lequel des commandements de la Torah était le plus grand.

 

L’occasion était donc trouvée pour tendre un piège au maître et voir comment il allait s’en sortir.

 

Jésus répondit en soulignant l’égalité d’importance du premier et du second commandement. Il faut savoir que Jésus s’adressait à des croyants en un seul Dieu. C’était la foi du peuple d’Israël. Elle excluait tous les autres dieux. Le Seigneur notre Dieu est le Seigneur Un (1).  

 

Jésus répondit en tenant compte de cette foi des pharisiens. D'ailleurs, il reprit la suite de ce postulat de la Torah : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée (1).

 

Cette affirmation faisait appel à l’amour préexistant de Dieu à l’égard des êtres humains. C’était lui le Créateur, c’était lui qui avait fait alliance et c’était encore lui qui avait fait entendre sa voix (2).

 

Tous étaient invités à méditer sur cette démarche amoureuse de Dieu et à s’y conformer. Tu aimeras de toute ta personne à l’image de ton créateur.

 

Le deuxième commandement de la loi qui lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même a un sens de plénitude et d’intégralité. Il exprime que les hommes et les femmes ne peuvent proclamer leur foi en un seul Dieu et ne pas aimer également leurs sœurs et leurs frères. C’est tout l’enseignement de Jésus. Tu aimeras totalement ton Dieu et tu aimeras l’autre avec une attention égale à celle que tu te portes à toi-même.

 

Jésus donnait une vision de l’existence humaine et non pas des règles de fonctionnement. Il établissait l’orientation que les sujets du royaume de Dieu devaient prendre. Et cette pensée a guidé, dès les premiers siècles, les disciples du Christ dans leur action. Nous la retrouvons intégralement exprimée par l’apôtre Jacques : certes, vous avez raison quand vous appliquez la loi du Royaume, celle qui est dans l’Écriture, tu aimeras ton prochain comme toi-même (3).

 

Pour vous et moi, Dieu est amour et le Christ est le chemin (4).

 

Notre Seigneur, dans le respect de notre liberté, ne nous a pas dit comment nous devons l’aimer aujourd’hui. Il nous a donné son amour et il n’en tient qu’à nous d’élaborer notre démarche relationnelle avec Lui, en nous rappelant comment Jésus était en lien avec le Père. Il passa la nuit à prier Dieu (5).

 

Notre Seigneur, dans la considération de nos personnes, ne nous a pas dit comment dans telle culture ou telle civilisation nous devions faire. Il nous a donné son amour éternel et il l’a manifesté en Christ Jésus à l’égard du prochain. Il n’en tient qu’à nous d’agir et de vivre en lien avec nos sœurs et frères à l’exemple de Jésus.

Il prit les cinq pains et deux poissons pour cinq mille hommes (6).

 

Seigneur, que par notre foi en Toi et notre charité à l’égard de nos sœurs et de nos frères nous soyons, comme les premiers disciples, un modèle pour tous les croyants (7).

 

Amen.

 

1-     Deutéronome 6,4

2-     Deutéronome 4,35

3-     Jacques 2,8

4-     Jean 14,6

5-     Luc 6,12

6-     Marc 8,19

7-     Paul 1er 1,7 Thessaloniciens

 

 

Bonne semaine,

André Sansfaçon, prêtre.

homelie.qc.ca

 

                                                      Commentaire de l’Oisillon

 

Ce message de l'homélie nous amène à poser deux questions fondamentales:

Comment puis-je aimer Dieu si je ne m'aime pas moi-même ?

Comment puis-je aimer les autres si je ne m'accepte pas, si je ne m'aime pas moi-même ?

Prions Dieu de nous rendre aimables...

 

                                                                                                                                      Pic à dos rouge.                                                                          

                                                                              Bien visible en rouge, orange, jaune, blanc. 

                                                                                                                                                  Asie

 

 
Abonnement :  
Voulez-vous recevoir un avis dès la parution de l’homélie ? C'est gratuit et confidentiel.
 
Commentaire :  
Un commentaire hebdomadaire aide à la réflexion. Vous êtes invités(es) à réagir en exprimant vos idées.
 
Prière :  
Intention de prière : Vous pouvez demander une prière ou vous unir à la personne qui demande une prière.

Prière de la semaine : Une nouvelle prière, axée sur la liturgie du dimanche, nous accompagne chaque semaine.



 
Vidéo :  
Le dimanche : Une vidéo sur la liturgie dominicale.

Les sacrements : Une vidéo sur chacun des sacrements.




 
AVIS
À notre connaissance, l’image de cette page est gratuite et libre de droit, mais en cas contraire, prière de nous en aviser afin que nous la retirions.